Accusé d’agression sexuelle, Pierre Joxe perd son procès en diffamation en appel

Source AFP
·1 min de lecture
En appel, l'ancien ministre Pierre Joxe a perdu son procès en diffamation contre la plaignante Ariane Fornia, qui l'accusait d'agression sexuelle.
En appel, l'ancien ministre Pierre Joxe a perdu son procès en diffamation contre la plaignante Ariane Fornia, qui l'accusait d'agression sexuelle.

Pierre Joxe, ancien ministre sous François Mitterrand, a été débouté en appel de ses poursuites en diffamation à l'encontre de l'écrivaine Ariane Fornia, mercredi 14 avril. Cette écrivaine, Alexandra Besson de son vrai nom, accusait l'ex-membre du Conseil constitutionnel d'agression sexuelle. La cour d'appel de Paris a infirmé la condamnation de l'autrice et fille d'Éric Besson, qui avait déclaré dans un billet de blog avoir été victime d'une agression sexuelle de la part de Pierre Joxe. La cour a estimé qu'elle pouvait « bénéficier de la bonne foi ».

Pierre Joxe va se pourvoir en cassation, a fait savoir son avocat, Me Jean-Yves Dupeux, à l'Agence France-Presse. Cet arrêt prête à la notion de « bonne foi » « une interprétation très extensive » qui permet à une personne « de proférer des accusations graves sans fondement », a réagi le conseil de l'ancien ministre. De son côté, l'avocat d'Ariane Fornia, Me Jean-Marc Fedida, a fait part de son « soulagement ». « La cour d'appel, en infirmant la décision rendue par le tribunal, a souverainement apprécié qu'il y avait une base factuelle suffisante dans les déclarations » d'Anne Fornia, a-t-il estimé. Et d'ajouter : « C'est un soulagement et une décision qui sans doute contribuera à son soulagement et à son apaisement. »

À LIRE AUSSIPierre Joxe attaque en diffamation, sa victime se rebiffe

Une affaire survenue en pleine vague #MeToo

En première instance, Ariane Fornia avait été condamnée à verser un euro symbolique [...] Lire la suite