Accusé d'être l'amant de Delphine Jubillar, il vit un véritable enfer !

·1 min de lecture

Il doit cacher son nom et jusqu’à son visage. L’homme que France 3 Occitanie surnomme “Paul” vit dans la peur. Il n’espère qu’une chose : retrouver sa vie d’avant, sa vie avant l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar. Avec une voix tremblante, l’homme anonyme témoigne, ce vendredi 9 juillet, de son calvaire. Peu après la disparition de l’infirmière du Tarn, l’homme a été décrit par des voisins comme un ami de Delphine Jubillar et même par certains “son amant.” Devant la caméra, l’individu à la casquette ne le niera pas, il connaissait l’infirmière : “Delphine et Cédric, je les ai vus trois ou quatre fois, à l’occasion d’anniversaires. Pas plus.”

Au lendemain de ces affirmations, il reçoit les gendarmes enquêtant sur l’affaire. Après l’avoir interrogé, la police scientifique fouille minutieusement la voiture de cet homme de 33 ans qui donne “de [lui] même [s]on téléphone.” Toutes les pistes sont étudiées, mais rien ne permet de rattacher le Tarnais à la disparition de Delphine Jubillar. Le jeune homme est alors écarté de l’enquête. Pourtant, les accusations contre lui continuent, elles s’aggravent. Sur les réseaux sociaux il est désigné “coupable”, “meurtrier”. Une “dénonciation mensongère” comme il l’explique, il dit n’être ni l’amant de Delphine, ni le responsable de sa disparition.

C’est sur les réseaux sociaux qu’il vit l’enfer. “On sait que c’est lui, on va lui faire cracher le morceau”, c’est ce genre de messages que le témoin de France 3 reçoit régulièrement. Des (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Charlene de Monaco : pourquoi elle s'était éclipsée du mariage de son frère ?
PHOTO - Nelson Monfort : sa fille Victoria survit à un grave incendie
VIDEO - "Allez, on chante !" : Pascal Praud improvise un boeuf avec Didier Barbelivien
Patrick Pelloux agacé : son coup de gueule sur la vaccination
Une 4e vague dès le mois d'août ? Karine Lacombe n'a plus de doute

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles