Accusé d'être "Emmanuel Hollande", Macron répond à Fillon et invoque le Général de Gaulle

François Fillon estime qu'Emmanuel Macron s'inscrit dans la continuité de l'actuel quinquennat, et a ainsi décidé de le rebaptiser "Emmanuel Hollande" ou encore "François Macron". Ce dimanche, le principal intéressé a rétorqué. 

Le Général de Gaulle inspire tous les candidats à l'élection présidentielle. Interrogé sur RTL jeudi dernier, François Fillon avait décidé de décrédibiliser son adversaire d'En Marche!, Emmanuel Macron. Pour le candidat des Républicains, l'ancien banquier d'affaires s'inscrit dans la continuité du quinquennat de François Hollande, et a donc décidé de le surnommer "Emmanuel Hollande" ou encore "François Macron". 

"Je ne suis pas d'un côté, je ne suis pas de l'autre, je suis pour la France"

Agacé par ceux qui s'interrogent sur son bord politique, Emmanuel Macron a donc décidé de répliquer via son porte-parole Benjamin Griveaux. Ce dernier a publié sur Twitter une archive du Général de Gaulle, interviewé lors de l'entre-deux-tours en 1965:

"A droite, on me dit 'vous faites une politique de gauche'. A gauche du reste, on dit 'De Gaulle est là pour la droite'. Le fait que les partisans de droite et les partisans de gauche me déclarent que j'appartiens à l'autre côté, prouve précisément que maintenant, comme toujours, je ne suis pas d'un côté, je ne suis pas de l'autre, je suis pour la France".

La vidéo est accompagnée d'un tweet: "J-21. Alors François Fillon, Emmanuel de Gaulle ou Charles Macron?". Une réponse teintée d'humour, directement adressée au candidat qui avait lui-même taclé Nicolas Sarkozy à propos de ses démêlés judiciaires, en août 2016, en lui demandant...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages