Accusé de corrompre la jeunesse avec son clip "Montero", Lil Nas X remet ses détracteurs à leur place

Jérôme Lachasse
·2 min de lecture

Son nouveau clip, qui mêle imageries bibliques et imaginaire queer de SF, cartonne. Le chanteur répond fermement aux critiques émanant du clan conservateur.

Avec près de 20 millions de vues sur YouTube en deux jours, Montero (Call Me By Your Name), le nouveau clip de Lil Nas X, rencontre un grand succès. Un succès qui s'accompagne d'une polémique: ce clip de trois minutes, qui revisite La Bible avec un imaginaire queer de SF et de fantasy, fait couler beaucoup d'encre aux Etats-Unis.

Le clan conservateur s'en est pris au jeune chanteur de 21 ans, en l'accusant de corrompre la jeunesse. S'appuyant sur une vidéo où l'artiste se produit dans une école primaire, le rappeur britannique Mint Chip a ainsi écrit: "Le système cible les enfants. Les fans de Lil Nas X sont principalement des enfants. Ils ont fait la même chose avec Miley Cyrus après Hannah Montana.

Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter

"Il n'y a aucun système", lui a répondu Lil Nas X. "J'ai pris la décision de créer ce clip. Je suis un adulte. Je ne vais pas passer ma carrière à essayer de plaire aux enfants. C'est ton taf." A un autre internaute critique, visiblement un ancien marine, le chanteur a lancé: "Il y a une tuerie de masse chaque semaine, et notre gouvernement ne fait rien pour les arrêter. Faire de la pole dance en 3D ne détruit pas la société."

"Ouvrir des portes à tant d'autres personnes queer"

Le rappeur de 21 ans danse également de manière lascive sur les cuisses du Diable dans ce clip très personnel qui parle d'acceptation de soi: "Au cours de notre existence, on cache certains aspects de nos vies. On les enferme à double tour. Ici, c'est l'inverse. Bienvenue à Montero", dit-elle en préambule.

Quelques heures après avoir dévoilé ce clip, Lil Nas X a publié sur les réseaux sociaux une lettre adressée à lui plus jeune, où il révèle le message caché de la chanson. "J'ai écrit une chanson avec ton nom", commence par écrire celui qui se nomme à l'état civil Montero Lamar Hill. Le rappeur, qui a fait son coming out en 2019, poursuit:

"J'y parle d'un gars que j'ai rencontré l'été dernier. Je sais que nous nous étions faits la promesse de ne jamais faire de coming out public, de ne jamais être ce genre de gay, de mourir avec ce secret, mais cela va permettre d'ouvrir des portes à tant d'autres personnes queer, et leur permettre de vivre tout simplement."

Lil Nas X sortira cet été son premier album, intitulé lui aussi Montero. Il a déjà produit en 2019 un EP pour accompagner le morceau qui a contribué à le faire connaître, Old Town Road.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :