Vous êtes un accro au sel ? Attention, vous pourriez mourir avant 75 ans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Woman salting pizza, selected focus, canon 1Ds mark3 (webphotographeer via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme tout, le sel doit être consommé avec modération. À défaut de respecter cette recommandation, gare à vous : vous risquez de mourir avant d’avoir soufflé vos 75 bougies, selon les conclusions d’une récente étude.

Si vous aussi, vous avez le réflexe de saupoudrer quelques pincées de sel sur votre repas, quotidiennement, vous devriez arrêter le plus rapidement possible. Comme le prouve une nouvelle étude, dont les conclusions ont été relayées dans le Daily Mail, les personnes qui mangent des repas plus salés auraient une espérance de vie plus courte.

Pour parvenir à cette synthèse, des chercheurs ont suivi plus de 500 000 Britanniques pendant près d'une décennie. Les résultats ont montré que les personnes qui ajoutaient constamment du sel à leurs repas étaient 28% plus susceptibles de mourir avant d'avoir 75 ans, par rapport à celles qui n'en ajoutaient jamais ou rarement.

Concrètement, l'excès de sodium a des conséquences néfastes pour la santé, dont l'hypertension artérielle. Cela peut, par la suite, augmenter le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral. "Bien qu'il soit toujours important que les gens fassent attention à ne pas ajouter trop de sel, la grande majorité du sel se trouve déjà dans les aliments, ce qui signifie que nous en consommons plus que nous ne le pensons", a expliqué Chloe MacArthur de la British Heart Foundation. En effet, le sodium est ajouté à toute une gamme d’aliments, allant des plats cuisinés comme les soupes instantanées aux sauces pour les pâtes, pour les rendre plus agréables mais aussi pour augmenter leur durée de conservation.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le sel peut être notre allié, mais il peut être aussi notre pire ennemi"

Moins de 5 grammes de sel par jour

"Même une réduction modeste de l'apport en sodium, en ajoutant moins ou pas de sel aux aliments à table, est susceptible d'entraîner des avantages substantiels pour la santé", a rappelé de son côté le professeur Lu Qi, auteur de l’étude.

Pour rappel, des options de sel plus saines, qui contiennent du potassium ajouté et moins de sodium, sont disponibles dans les rayons de certains supermarchés. L’Organisation mondiale de la Santé recommande de consommer moins de 5 grammes de sel par jour pour les adultes, soit un peu moins d’une cuillère à café. La plupart des gens en consomment de 9 à 12 grammes par jour en moyenne, soit deux fois l’apport maximum recommandé.

VIDÉO - Sel, gras et sucre sont toujours en trop grande quantité dans les en-cas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles