Accoucher à la maison ne représente pas plus de risque grâce aux sages-femmes

·2 min de lecture

En France, l'écrasante majorité des enfants naissent à la maternité, mais de plus en plus de femmes expriment le souhait d'accoucher dans un environnement moins médicalisé où une approche dite « physiologique » est favorisée. Certaines choisissent d'accoucher à la maison, d'autres se rendent dans des maisons de naissance. Ces établissements récents, instaurés fin 2015, sont tenus par des sages-femmes et souvent situés à côté d'un hôpital pour assurer la prise en charge de la mère et l'enfant en cas de complication.

Que ce soit à la maison ou en maison de naissance, les accouchements hors des hôpitaux ne pourraient pas être possibles sans le suivi et les compétences des sages-femmes. En France, elles sont peu nombreuses à pratiquer l'accouchement à domicile, ou AAD, alors que cela est courant aux Pays-Bas ou en Allemagne. Dans l'imaginaire collectif, accoucher à la maison est dangereux pour la mère et le bébé, pourtant une étude parue dans Obstetrics & Gynecology conclut qu'il n'y a pas plus de risque de donner naissance à la maison que dans une maison de naissance, lorsqu'une sage-femme expérimentée assure le suivi.

Accouchement : la naissance de bébé

Accoucher en dehors du système hospitalier classique

Les accouchements loin d'un environnement médical contrôlé ne sont possibles que pour les grossesses à bas risque. Ainsi les grossesses multiples, une césarienne précédente, un accouchement prématuré ou au-delà du terme, une mère atteinte de diabète ou d'hypertension, la présence d'une anomalie dans le liquide amniotique ou dans le placenta ou une mauvaise présentation du bébé... sont autant de cas qui nécessitent un suivi médical strict pour la santé du bébé et de la maman et pour lesquels un accouchement planifié à la maison est contre-indiqué.

Ce sont 10.609 naissances à la maison ou en maisons de naissance que les médecins de plusieurs universités de l'État de Washington ont suivies entre 2015 et 2020. « Le cadre de la naissance n'avait aucune association avec un...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles