Accouchement : faire l’amour ne le déclenche pas plus vite

C’est une idée reçue qui a la vie dure. Une « recette » de grand-mère que l’on se transmet de mère en fille : pour déclencher le travail en toute fin de grossesse, il suffirait de faire l’amour. En effet, le sperme contiendrait une hormone proche de l’ocytocine, qui provoquerait la contraction des muscles lisses de l'utérus et accélèrerait le travail.

Hélas, cette idée reçue vient d’être mise à mal par des chercheurs de l’université de Malaya, en Indonésie, qui viennent de publier une étude sur le sujet. Conclusion de leur étude : « Les femmes qui ont fait l'amour à la toute fin de leur grossesse n'ont pas accouché plus rapidement que celles qui s'étaient abstenues d’avoir des relations sexuelles ».

>> A lire aussi : Pendant la grossesse, on fait l'amour aussi

"Nous sommes un peu déçus de n'avoir trouvé aucun lien de cause à effet" a confié à un journal malaisien le Docteur Tan Peng Chiong, qui a dirigé l'étude. "Cela aurait été agréable pour les couples d'avoir une recette sûre, efficace et même amusante pour déclencher le travail un peu plus tôt."

Il y a quelques mois, des chercheurs de l’Université de Toronto avait déjà épluché toutes les recherches à ce sujet et avaient conclu que seules les femmes vivant une grossesse à risques devaient faire attention et éventuellement s’abstenir d’avoir des rapports sexuels alors que les autres pouvaient continuer à faire l'amour à satiété jusqu'à la naissance du bébé sans que cela déclenche un accouchement prématuré.

Retrouvez cet article sur TopSante.com

Films porno : 82% femmes les regardent !
AVC : ne pas perdre de temps pour se rééduquer
Insolite : les lunettes Re-timer, contre le décalage horaire
Migraine de l’enfant : il n’a pas forcément besoin de lunettes !
Sida : une baisse de 50 % des contaminations

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.