AccorHotels et Courtepaille épinglés par des tests du gouvernement sur les discriminations à l'embauche

Maxime Bourdeau
AccorHotels et Courtepaille épinglés par des tests de discriminations à l'embauche

ÉCONOMIE - Myriam El Khomri a épinglé ce mardi 14 mars AccorHotels et Courtepaille comme des groupes présentant "un risque élevé de discriminations" à l'embauche, selon l'origine des candidats, et n'ayant pas mis en place un plan d'action "satisfaisant" pour y remédier.

La situation du groupe hôtelier et de l'entreprise de restauration "est particulièrement préoccupante", a souligné la ministre du Travail, lors d'une conférence sur les discriminations, selon son discours communiqué à la presse.

Son annonce est basée sur un "testing" sur les discriminations à l'embauche lancé en 2016, à l'initiative du gouvernement, auprès de 40 entreprises de plus de 1000 salariés. Les résultats, publiés en décembre, avaient révélé que 12 d'entre elles étaient rendues coupables de discriminations envers les candidatures "maghrébines".

Leurs noms n'avaient pas été révélés, pour donner la possibilité de mettre en place un plan d'action, qui a été vérifié par l'agence d'audit Vigéo. Or les groupes AccorHotels et Courtepaille "ne sont pas parvenus, malgré de multiples relances, à produire un plan d'action satisfaisant pour remédier à leur situation", selon la ministre. Et "le testing a clairement conclu à un risque élevé de discriminations".

Leur "cas" sera transmis au Défenseur des Droits

Vigéo a précisé de son côté que ces deux entreprises n'avaient pas pris d'initiatives suffisantes en termes d'engagements (communication en interne, accord d'entreprise, implication des syndicats ...) et de processus de recrutement (formations, groupes de travail, partenariats avec des associations spécialisées). Leur "cas" sera transmis au Défenseur des Droits, Jacques Toubon, qui a "salué" la "démarche globale" du gouvernement.

Le groupe AccordHotels a "pris acte" des conclusions de la ministre, en jugeant la démarche "constructive", a indiqué une porte-parole du groupe. Le groupe a admis que "les résultats de ce testing, qui a porté sur 38 hôtels en France, sont clairement insuffisants",...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages