Un accord trouvé pour la réforme d'Action Logement

·1 min de lecture

L'État et Action Logement ont enfin réussi à s'accorder après des mois de discussion pour la réforme de l'organisme paritaire, qui fait partie des principaux propriétaires de HLM en France. "L'État et les partenaires sociaux s'accordent pour que plusieurs évolutions visant à renforcer l'efficacité des actions du groupe soient mises en oeuvre immédiatement", a indiqué le ministère du Logement dans un communiqué, à l'issue d'une rencontre avec le patronat et les syndicats.

En pratique, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon demande à l'ex-1% Logement de renforcer "la structuration du groupe et sa fluidité fonctionnelle", de confier la présidence du comité de déontologie à une personne extérieure, ou encore d'instaurer un comité d'orientation politique pour permettre "aux partenaires sociaux d'échanger sur les orientations stratégiques du groupe, sans empiéter sur les prérogatives des différents conseils d'administration".

>> A lire aussi - Acheteurs, locataires, ces jolies aides que vous concocte Action Logement

Ces réformes devront être mises en place "sans délai", précise le communiqué du ministère. Lors de leur rencontre avec Emmanuelle Wargon, les partenaires sociaux d'Action Logement ont également présenté leur nouvelle aide "Mon Job, Mon Logement" d'un montant de 1.000 euros, qui s'adresse notamment aux moins de 25 ans entrant dans l'emploi avec des bas salaires. L'aide peut être délivrée depuis le 12 juillet. L'aide s'inscrit dans le cadre d'un plan de reprise déployé depuis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tourisme : les hôtels parisiens craignent un mois d'août cauchemardesque
Pass sanitaire : ces mesures que le gouvernement va assouplir pour calmer les esprits
Norvège : intrusion informatique "inacceptable" au Parlement, la Chine convoquée !
Voile islamique : la Turquie dénonce l’arrêt de l’UE autorisant sous condition son interdiction sur le lieu de travail
La Chine fait “appel à des hackers criminels" pour mener des attaques, “parfois pour du profit personnel”, dénoncent les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’UE

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles