Accord post-Brexit : on vous explique quels sont les trois points de blocage qui subsistent entre l'Union européenne et le Royaume-Uni

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Ça n'en finit plus de finir. L'Union européenne et le Royaume-Uni ont entamé, dimanche 15 novembre à Bruxelles, la dernière ligne droite de leurs négociations commerciales post-Brexit. Si le Royaume-Uni a officiellement quitté l'UE le 31 janvier, l'effet du divorce ne se fera pleinement sentir que le 1er janvier 2021, à l'issue de la période dite de "transition", pendant laquelle il continue d'appliquer les normes européennes.

D'ici là, Londres et Bruxelles s'étaient promis de conclure un traité commercial "zéro tarif, zéro quota" pour limiter autant que possible les conséquences négatives (et inévitables) du Brexit. Or, à moins de 50 jours de la fin de l'année, les discussions, pourtant intensives, patinent. Retour sur les trois principaux points de friction qui font craindre un "no deal" (une absence d'accord) en fin d'année.

1L'accès aux eaux britanniques pour les pêcheurs européens

Les Européens avaient promis un accord rapide sur la question, afin d'apaiser leurs pêcheurs, qui craignent de ne plus avoir le même accès aux eaux britanniques, très poissonneuses. Mais l'inflexibilité des deux côtés de la Manche n'a pas permis de concilier des positions de départ aux antipodes : (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi