Accord post-Brexit : "les deux parties sont gagnantes", analyse une chercheuse de l'institut Jacques Delors

franceinfo
·1 min de lecture

"Nous pouvons finalement laisser le Brexit derrière nous." Les dirigeants européens et britanniques ont affiché leur soulagement, jeudi 24 décembre. Londres et Bruxelles ont finalement trouvé un accord sur leurs futures relations commerciales, a annoncé Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne. Une issue qui évite le redouté "no deal" à l'issue de la période de transition qui s'achèvera au soir du 31 décembre, un an après la sortie officielle du Royaume-Uni de l'Union européenne.

>> Accord post-Brexit : retrouvez toutes les réactions dans notre direct

Elvire Fabry, chercheuse en charge de la politique commerciale et du Brexit à l'institut Jacques Delors, décrypte cet accord pour franceinfo.

Franceinfo : Comment est-on parvenu à un accord après dix mois de négociations ?

Elvire Fabry : La négociation qui a été engagée concerne beaucoup plus d'enjeux que le simple fait d'éviter un retour de tarifs douaniers et de quotas. C'est une prouesse d'avoir réussi à négocier cet accord en aussi peu de temps, alors que les accords commerciaux, en règle générale, peuvent prendre plusieurs années. Il va falloir attendre de voir concrètement ce qu'il y a dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi