Accord possible avec Mélenchon : « Nous, jeunes socialistes, ne nous soumettrons pas »

© AFP

 

Voici leur tribune : L’élection présidentielle s’est achevée par le scénario que nous redoutions et le duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Nous regrettons cette absence de choix lors du second tour, bien que nous nous réjouissions que l’extrême-droite ait été finalement battue. Nous sommes fiers à la différence de Jean-Luc Mélenchon et des militants insoumis d’avoir réalisé le choix républicain d’appeler à voter Emmanuel Macron. 

Le soulagement de la réélection d'Emmanuel Macron face à une extrême droite qui ne cesse de progresser n'enlève pas notre inquiétude quant à l'urgence de travailler sur les défis climatiques, sociaux et éducatifs notamment. Surtout lorsque 41% des jeunes de 18 à 24 ans s’abstiennent lors du second tour de l’élection présidentielle et 61% des jeunes de cette tranche d’âge votent pour Marine Le Pen. Nous prenons acte du score de notre candidate Anne Hidalgo qui n'a su recueillir le vote de ces jeunes qui aspirent pourtant à une société plus juste et plus écologique, et dont la candidature s’est malheureusement retrouvée écartelée entre d’un côté un vote Macron dès le premier tour encouragé par un contexte politique international encourageant la stabilité et de l’autre le vote dit “utile” de Jean-Luc Mélenchon incarnant la colère de beaucoup de nos concitoyens, loin d’être un vote d’adhésion.

"

La direction nationale de notre parti n’a pas su renouveler le cadre de notre organisation et lancer un véritable travail de fond collect

 

"

Notre sco...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles