Accord entre la Chine et l'UE : « Les entreprises chinoises continueront à recevoir des aides opaques »

·2 min de lecture

La Chine et l'UE, après de longues tractations, ont signé un accord de principe d'ouverture mutuelle des marchés. Si certains termes demeurent vagues et à préciser, ce traité vient s'inscrire dans une logique géopolitique complexe. Décryptage.

L'Union Européenne et la Chine ont conclu avec succès, les tractations de l'accord Global sur les Investissements (AGI), qui avaient commencé en 2014. Les négociations s'étaient intensifiées en fin d'année, sous l'impulsion d'Angela Merkel, terminant son mandat à la présidence tournante de l'UE, et profitant de la transition de pouvoir au sein de l'administration américaine.Les secteurs économiques concernés par cette ouverture sont : la production de voitures électriques, de produits chimiques, d'équipements de télécommunications et de matériels médicaux. Dans ces domaines, Pékin s'est engagée à garantir un traitement équitable pour les entreprises européennes sur son territoire. « Il offrira aux investisseurs européens un accès sans précédent au marché chinois, ce qui permettra à nos entreprises de se développer et de créer des emplois. Il engagera également la Chine à respecter des principes ambitieux en matière de durabilité, de transparence et de non-discrimination » s'est félicitée Ursula Von Der Leyen.​​​​​Toutefois, si le tableau vanté par la présidente de la commission européenne semble alléchant, cet accord est décrié par de nombreux experts, ainsi que des politiques au sein du Parlement européen. Ceux-ci dénoncent...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Accord sur le Brexit : “La victoire des milieux ouvriers contre la City”Accord commercial sur le Brexit : feu vert des 27 à une application au 1er janvierBrexit : l’UE et le Royaume-Uni saluent un accord "équilibré" obtenu in extremisCinq après l'Accord de Paris, de la Chine à l’UE, les perspectives climatiques s’éclaircissentAccord de normalisation des relations Israël-Maroc : un troc à haut risque