Accord de coopération pour les vingt prochaines années entre le Venezuela et l'Iran

L'Iran et le Venezuela, deux pays producteurs de pétrole frappés par les sanctions américaines, ont conclu ce samedi 11 juin un accord stratégique de coopération sur vingt ans, à l'occasion d'une visite du président vénézuélien Nicolás Maduro à Téhéran.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Cet accord prévoit une coopération élargie dans les domaines pétrolier, gazier, pétrochimique et industriel.

L'Iran a déjà envoyé plusieurs pétroliers au Venezuela pour livrer du pétrole, mais aussi de l'essence à ce pays. Un accord a également été signé entre Téhéran et Caracas pour réparer deux importantes raffineries du Venezuela par l'Iran.

Les deux pays tiennent tête aux États-Unis, malgré des sanctions économiques très dures, comme l'a rappelé le président iranien Ebrahim Raïssi :

Le Venezuela a montré que face aux menaces et sanctions de l'impérialisme a eu une résistance exemplaire. Parallèlement, lorsque la Maison Blanche reconnaît que la politique de pression maximale contre l'Iran a échoué, c'est le signe de la victoire du peuple iranien et de l'échec des États-Unis et des ennemis.

La coopération entre les deux pays ne se limite pas au domaine énergétique. L'Iran a en effet livré des drones de combat au Venezuela au grand dam des États-Unis.

Cet accord intervient alors que les tensions ne cessent de monter entre Téhéran et Washington à propos de son programme nucléaire.

►Archive RFI : Cinq pétroliers iraniens en route vers le Venezuela (2020)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles