Accidents du travail et maladies professionnelles : un bilan contrasté

destinationsante.com
Accidents du travail et maladies professionnelles : un bilan contrasté

En 2016, le nombre de maladies et d'accidents professionnels a diminué en France. Voilà pour la vue d'ensemble. Mais dans le détail, la réalité n'est pas si positive. Le secteur des soins à la personne est en effet de plus en plus à risque. Et les affections psychiques ainsi que les cancers professionnels augmentent.

Ce 14 septembre, l'Assurance-maladie publie « son rapport 2016 sur les chiffres de la santé au travail ». Au total, plus d'un million de sinistres ont été reconnus et pris en charge cette année-là. Parmi eux, 764 000 ont entraîné un arrêt de travail ou une incapacité permanente.

Dans le détail, le nombre d'accidents du travail (AT) ne cesse de diminuer. Son niveau est même « historiquement bas : 33,8 AT pour 1 000 salariés ». Secteur le plus connu pour souffrir de ces AT, le BTP connaît ainsi une baisse de fréquence de 3,1%, en atteignant la proportion de 60 AT pour 1 000 salariés. A l'inverse, leur nombre atteint 94,6 pour 1 000 dans le domaine des services à la personne. Moins souvent associés aux risques professionnels, ces métiers enregistrent pourtant une augmentation de 2% des incidents. Et ce phénomène n'est pas nouveau : « en dix ans, la sinistralité de ce secteur, en pleine croissance, a augmenté de 45%. »

Intérim, accidents de la route, maladies psychiques...

« En augmentation depuis 2015, la hausse des AT dans ce secteur peut être le signe avant-coureur d'une reprise économique ». Autre point, les accidents de trajet ont légèrement augmenté en 2016, de 1,2% précisément.

Du côté des maladies professionnelles, le nombre de pathologies prises en charge diminue depuis 2012. Ainsi en 2016, il a baissé de 4,3%. Parmi elles, les troubles musculo-squelettiques (-4,1%), les maladies liées à l'amiante (-9,5%). En revanche mauvaise nouvelle, les cancers professionnels (hors amiantes) et les affections psychiques ont respectivement augmenté de 10% et 40%.

Retrouvez cet article sur destinationsante.com

Fractures : des économies de santé grâce aux produits laitiers ?
Adulte surdoué : comment s’épanouir au travail ?
Hygiène des yeux : préservez ce beau regard
Recevez la newsletter de Destination Santé
Accédez à la rubrique Destination Femme

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages