Accidents sur des sites Seveso : «le risque est globalement bien maîtrisé», assure Christian Sommade

Des accidents sur des sites industriels classés Seveso , c'est-à-dire à haut niveau de risque, suscitent toujours beaucoup de craintes pour les populations vivant aux alentours. Cette semaine, une explosion a blessé huit personnes dans une poudrerie à Bergerac et, quelques heures plus tard, un incendie s'est déclaré sur un site industriel de Molsheim. Mais selon Christian Sommade, délégué général du Haut Comité Français pour la résilience nationale, un think-tank qui réfléchit aux gestions de crise, il n'est pas nécessaire de s'en inquiéter outre-mesure.

 

>> LIRE AUSSILubrizol : deux ans après l'incendie, les habitants toujours inquiets pour leur santé

"En Europe, aujourd'hui, le risque est globalement maîtrisé", a-t-il assuré au micro de Sophie Tusseau dans "Europe matin week-end". Christian Sommade rappelle toutefois que le risque zéro n'existe pas. "Ce sont des risques liés à la quantité et à la nature des matières stockées donc le risque industriel a toujours été présent et le sera toujours".

Des dispositifs de sécurité

Impossible donc de certifier qu'aucun autre incident de cet ordre ne s'invitera de nouveau au cœur de l'actualité. Malgré tout, des dispositifs de sécurité très bien ficelés permettent de contenir les risques. "Tous les sites Seveso font l'objet de plans particuliers d'intervention qui permettent aux secours d'arriver avec les moyens nécessaires puisque toute une planification est organisée", développe Christian Sommade.

Par ailleurs, ces site...


Lire la suite sur Europe1