Et si les accidents domestiques n’arrivaient pas qu’aux autres ?