Accident du travail : pourquoi son nombre est-il en hausse chez les femmes ?

Une récente étude  de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) qui dénonce les limites des politiques de prévention montre que ces 20 dernières années, les accidents du travail ont nettement baissé chez les hommes tout en inscrivant une forte progression chez les femmes. En effet, le nombre d’accidents de travail chez ces dernières a augmenté de 42%, alors qu’il a baissé de 27% chez les hommes.

Épuisement au travail

Entre les matinées passées dehors dans les cultures, et les manipulations parfois risquées en laboratoire, Marie a fait l’expérience d’un stage de fin d’études éprouvant. L’épuisement est vite arrivé et avec lui, un accident. "Le 20 mai 2022, je me suis brûlée avec de l'acide nitrique concentré sur l'avant-bras", se souvient-elle au micro d'Europe 1. "Quand je faisais mes manipulations au laboratoire, j'ai pris le mauvais acide, de l'acide concentré à 65%. Je me suis rendu compte à ce moment-là que je m'étais trompée et j'ai donc remis cet acide dans son flacon. Je n'ai pas vu de gouttes couler, mais j'ai senti ensuite une brûlure".

Finalement, plus de peur que de mal, cette brûlure ne lui a pas valu d’arrêt, seulement des soins à appliquer sur la peau pendant une semaine. Mais ces accidents sur le lieu de travail sont de plus en plus fréquents chez les femmes. Philippe Tréhou, médecin dans la région lilloise, l’a bien constaté.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Des emplois physiques et presque exclusive...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles