Accident mortel du bus de Jenifer : un nouveau rebondissement qui pourrait tout changer

Un nouveau rebondissement de taille dans l'affaire de l'accident de bus de Jenifer. Mercredi 19 septembre, une nouvelle audience devrait se tenir au tribunal correctionnel de Senlis, dans l’Oise, au sujet du terrible accident survenu en mars 2017 faisant deux morts et plusieurs blessés.

Alors qu'une nouvelle audience est prévue au tribunal correctionnel de Senlis au sujet du tragique accident de la route survenu le 6 mars 2017 et impliquant le bus de concert de la chanteuse Jenifer, l'enquête se poursuit avec de nouveaux éléments, comme le rapportent nos confrères du Courrier Picard. L'affaire avait été renvoyée en raison de certaines zones d'ombre qui subsistaient : "Il a été dit que la C2 avait un pneu crevé. Mais il semblerait qu’au final ce pneu ne l’était pas, avait alors affirmé Maître Cheron lors de la première audience en janvier dernier, comme le souligne le journal. De plus, il a été dit que ses phares n’étaient pas allumés. Or, ils le sont sur les vidéos."

Selon l'avocat, certains éléments de l'enquête étaient également contradictoires. Lors de cette première audience, il pointait ainsi du doigt le conducteur du van Lionel Saurel, mis en cause pour homicide involontaire : "Nous sommes en pleine ligne droite, il n'y a pas d'arbres, la circulation est fluide, l'endroit est parfaitement éclairé... Le conducteur s'est-il assoupi ou bien a-t-il eu un moment d'inattention ?" Des questions (...) Cliquez ici pour voir la suite