Accident de car de Puisseguin : plus de cinq ans après, l'enquête relancée

·1 min de lecture

Plus de cinq ans après le drame, l'espoir d'"explications" pour les proches de victimes : le parquet de Libourne a relancé l'enquête sur la catastrophe de Puisseguin en 2015, l'un des accidents de car les plus meurtriers avec 43 morts, en réclamant pour la première fois des mises en examen. Le 23 octobre 2015, la collision entre un camion et un autocar avait fait 43 morts à Puisseguin, au sud de Bordeaux, l'accident routier le plus meurtrier en France depuis celui de Beaune, en Côte-d'Or, en 1982 (53 morts, pour la plupart des enfants).

Vers la mise en examen de quatre sociétés ? 

Depuis un an, le dossier prenait le chemin d'un non-lieu alors qu'aucune mise en examen n'avait été prononcée en cinq ans et que le juge d'instruction avait en février 2020 fait savoir aux parties civiles qu'il mettait fin aux investigations.
Il revenait alors au procureur de Libourne Olivier Kern de prendre position sur la suite à donner à un dossier qu'il qualifie lui-même de "hors-norme". Ce qu'il a fait le 6 janvier, au terme d'"une analyse approfondie du dossier" en prenant des réquisitions supplétives aux fins de mises en examen, a-t-il annoncé.

Le procureur demande formellement au juge d'instruction d'auditionner et de mettre en examen quatre sociétés, ainsi que des personnes physiques pour "homicides" et "blessures" involontaires, a-t-il ajouté sans plus de précisions. Le parquet souligne que l'instruction a mis en évidence des "manquements dans le suivi du camion", qui concernent notamment ...


Lire la suite sur Europe1