Académie française : qui succédera à Jean d’Ormesson ?

Par Violaine de Montclos
·1 min de lecture
Jean D'Ormesson, auteur, dans la cour de l'Institut de France, lors de sa réception à l'Académie Française en 1974.
Jean D'Ormesson, auteur, dans la cour de l'Institut de France, lors de sa réception à l'Académie Française en 1974.

Sur les sept fauteuils actuellement vacants de l'Académie française, il en est un en particulier, le fauteuil 12, dont on guette avec une certaine hâte le nom du prochain occupant? Qui succédera à Jean d'Ormesson, élu en 1973, longtemps benjamin des académiciens, et qui, jusqu'à sa mort en 2017, fut sans doute l'un des hôtes les plus souriants de la vénérable coupole?

Qui aura en ces temps grisâtres assez de charme, de drôlerie, de vivacité pour s'asseoir à la place de cet écrivain heureux qui ne prit jamais son rôle d'académicien qu'avec facétie et autodérision ? « La pire catastrophe, ce serait d'être immortel », disait Jean d'O. lors de l'une de ses dernières interviews, évoquant là non pas son statut d'académicien, mais la nécessaire acceptation de notre finitude, stoïcisme dont il était un ardent pratiquant.

ARCHIVESJean d'Ormesson : « Les femmes, le ski, Dieu et moi »

Une élection à la majorité absolue

L'élection de son successeur, qui devait initialement avoir lieu le 26 novembre, a été reportée en raison de la pandémie et aura finalement lieu ce jeudi 28 janvier. Une dizaine de candidatures ont été enregistrées. Ni Benoît Duteurtre ni Frédéric Mitterrand, candidats malheureux au fauteuil de Michel Déon en 2018, n'ont souhaité cette fois se représenter. Quant à l'avocat Emmanuel Pierrat, qui avait tenté sans succès de remporter l'élection au fauteuil 24 ? où a été élu François Sureau en octobre dernier ?, il passe cette fois son tour : « Je vais laisser [...] Lire la suite