Publicité

Abus sexuels: plus de 2200 cas recensés au sein de l'Église protestante allemande

Jusqu'à 9 355 mineurs pourraient avoir été abusés sexuellement depuis l'après-guerre au sein de l'Église protestante allemande, selon les estimations de chercheurs que l'Église avait chargé d'enquêter sur ces faits pour lesquels elle a demandé « de tout cœur pardon » ce jeudi 25 janvier.

Le rapport coordonné par l'université de Hanovre et établi par sept instituts allemands décompte 2 225 cas de violences sexuelles documentées, commis par 1 259 membres de l'Église protestante en Allemagne entre 1946 et 2020. Mais les auteurs soulignent que ce nombre n'est que le « sommet de l'iceberg », car ils n'ont pas pu étudier tous les dossiers pour cette étude commandée et financée à hauteur de 3,6 millions d'euros par l'Église protestante allemande elle-même.

Selon l'estimation de chercheurs qui ont produit cette étude de plus de 800 pages sur le sujet, jusqu'à 9 355 mineurs pourraient avoir été victimes d'actes délictuels et criminels. Harald Dressing, chercheur à l'institut central pour la santé mentale de Mannheim (ZI), avance un nombre d'auteurs potentiels qui pourrait s'établir à 3 500.

L'évêque de Hambourg, Kirsten Fehrs, qui préside actuellement le Conseil protestant en Allemagne, a demandé « de tout cœur pardon (...) aux victimes innombrables devant lesquelles l'institution s'est rendue coupable ». Reconnaissant être « bouleversée par la violence épouvantable subie par tant de personnes au sein de l'Église », elle a promis d'agir et de tirer les conséquences de cette étude : en novembre 2024 devrait être présenté un plan de mesures concrètes, après des discussions entre l'Église et des représentants de victimes.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI