Abstention : Richard Ferrand lance une mission d'information et suggère une "consultation publique"

·2 min de lecture

Le président de l'Assemblée nationale a annoncé mardi le lancement d'une mission d'information sur l'abstention, après le taux record atteint lors des régionales, à 66%. 

Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) a annoncé mardi le lancement d'une mission d'information sur l'abstention, après le taux record atteint lors des régionales, à 66%, et évoqué une "consultation" des Français dans ce cadre, a-t-on appris de sources parlementaires. Le titulaire du perchoir avait annoncé la semaine dernière qu'il prendrait des "initiatives" sur le sujet. Cette mission d'information pourrait être accompagnée d'autres propositions à titre personnel, a indiqué son entourage à l'AFP.

La mission d'information de la conférence des présidents de l'Assemblée, composée de 26 membres de tous les groupes politiques, "aura pour objectif d'identifier les ressorts de l'abstention électorale mais aussi les mesures permettant de redonner l'envie à nos concitoyens de participer au processus électoral", a-t-on rapporté. La fonction de président ou de rapporteur reviendra à l'opposition.

Lire aussi :Pour Castex, l'absention aux régionales n'était pas "contestataire" mais de "désintérêt"

Richard Ferrand a souligné que la mission devrait se pencher sur les possibles "causes spécifiques" de l'abstention aux régionales et départementales: "taille des grandes régions et des cantons, tenue concomitante de deux élections ayant des modes de scrutin différents". "Pour tous les scrutins", il s'agira aussi d'examiner les "moyens et techniques permettant de faciliter l'expression du vote", comme les jours et horaires d'ouverture des bureaux de vote, le vote par internet, par correspondance, le vote obligatoire, la lutte contre la fraude électorale, la prise en compte du vote blanc ainsi que la simplification des modes de scrutin, a-t-il listé.

La commission des Lois de l'Assemblée travaille sur les(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles