Ils louent une maison de vacances sur Abritel et débarquent à 30 pour célébrer un mariage

Les festivités du mariage, qui devaient débuter le samedi 10 septembre, ont été annulées. Le propriétaire des lieux, qui n'avait pas loué sa maison pour cet événement, a pu compter sur le renfort des forces de l'ordre pour faire évacuer les locataires. (Getty Images)

Samedi 10 décembre, le propriétaire d’une maison à Vailhauquès dans l’Hérault, a appelé les forces de l’ordre pour expulser 30 personnes qui occupaient sa demeure pour célébrer un mariage. À l’origine, la maison avait été louée à 5 personnes sur Abritel pour un séjour ordinaire.

Samedi midi, le propriétaire d’une maison à Vailhauquès a découvert qu’une trentaine de personnes occupaient sa maison alors que le contrat Abritel stipulait que seules 5 à 6 personnes pouvaient occuper les lieux. Déjà surpris, il a appris avec stupeur qu’un mariage avait été prévu pour la soirée selon Midi Libre.

Sans prévenir le maître des lieux, les mariés et leurs amis avaient apporté des tables, des chaises, des réfrigérateurs ainsi qu’un braséro. Particulièrement irrité, le propriétaire a demandé aux locataires de quitter les lieux.

Expulsés par les forces de l'ordre

Selon lui, les locataires n’avaient pas respecté les termes du contrat et se devaient donc de partir, en emportant avec eux tout le matériel qu’ils avaient amené.

Si le ton est monté entre locataires et propriétaire, il est vite descendu quand les forces de l’ordre sont arrivées sur place. Ils ont finalement permis que l’évacuation se fasse dans le calme.

VIDÉO - Immobilier : cette nouvelle arnaque à la location est ubuesque