Des abris temporaires et des générateurs envoyés en Ukraine en prévision de l'hiver

Des abris temporaires et des générateurs envoyés en Ukraine en prévision de l'hiver

L'Union européenne a désormais fourni plus d'un milliard d'euros d'aide humanitaire à l'Ukraine, les efforts se concentrant désormais sur la préparation de l'hiver, a expliqué jeudi le Commissaire européen chargé de la gestion des crises.

S'exprimant depuis le Centre de coordination des réactions d'urgence de l'UE à Bruxelles, Janez Lenarčič a précisé qu'au cours des neuf mois qui ont suivi le déclenchement de la guerre par la Russie, l’UE a "fourni à l'Ukraine une aide humanitaire et une assistance en matière de protection civile d'une valeur combinée d'environ un milliard d'euros."

"Nous avons donné la priorité à la situation hivernale il y a déjà plusieurs mois", souligne Janez Lenarčič, avec des centaines d'unités d'abris déjà déployées à travers le pays.

Les besoins énergétiques du pays sont également prioritaires, d'autant que la Russie a intensifié ses frappes contre les infrastructures civiles.

Selon les Nations Unies, les attaques de missiles russes contre les infrastructures critiques ukrainiennes ont laissé des millions de personnes sans électricité, sans eau ou sans chauffage.

Dans la région de Kherson, récemment libérée, les habitants n'ont ni eau ni électricité depuis plus de deux semaines. Les marchés et les magasins manquent de produits alimentaires, et les pharmacies n'ont plus de médicaments, indique l'ONU.

L'Union européenne a fourni 500 générateurs par le biais de son mécanisme de protection civile et 300 autres ont été financés par l'aide humanitaire. Des kits de réparation pour réparer les dégâts sur les réseaux électriques ont également été fournis.

"Mais bien sûr, il en faut beaucoup plus au vu des dégâts occasionnés", insiste Janez Lenarčič.

La majeure partie de cette aide est acheminée par trois centres situés dans les pays voisins, à savoir la Pologne, la Slovaquie et la Roumanie, qui sont également invitées à se préparer à d'éventuelles vagues de réfugiés au cours de l'hiver.