Un abri qui sauve des vies aide les victimes de violences conjugales et intrafamiliales

© Europe 1

Un abri qui sauve des vies a été créée par Charlyne Peculier, Fostine Carracillo, Paul Wirbel et Hadrien Wolfelsperger.  Plateforme dédiée à la mise en relation de victimes de violences avec des propriétaires aidants, elle s’appuie sur un concept connu et désormais pratiqué dans tous les secteurs. Un abri qui sauve des vies met en relation les "abritants " - des professionnels et particuliers qui possèdent des logements vacants ou en cohabitation avec des abrités, des femmes avec ou sans enfant.

Cette idée leur est venue en plein confinement, les femmes victimes de violences conjugales et intrafamiliales ayant vécu dans leur chair l’enfermement : une voie sans issue pour elles et leurs enfants.

En deux ans, 50 femmes ont pu être relogées

Moins de deux semaines après sa création, l’association relogeait déjà une femme et ses enfants. Deux ans plus tard, 50 femmes ont été relogées, la plupart avec des enfants. Autant de vies épargnées qui ont pu l’être grâce à la singularité de cette solution : l’association vient en effet combler le manque de réactivité des structures existantes.

350 "abritants " inscrits pour proposer des solutions immédiates

Un abri qui sauve des vies dispose d‘un atout majeur : un réseau opérationnel. Avec 350 "abritants" inscrits, l’association peut proposer 350 solutions immédiates. "On a un réseau d’habitants qui prêtent leur logement gratuitement pour des personnes victimes de violences conjugales ou intrafamiliales", détaille Charlyne Péculier un...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles