Qui sont les Aborigènes ?

© Saeed KHAN / AFP

Le terme « aborigènes » fait la plupart du temps référence aux populations autochtones d’Australie, qui étaient donc sur le continent avant l’arrivée des colons anglais. Mais ce nom vient de l’expression latine ab origine, qui signifie « depuis l’origine ». Il ne s’agit donc en aucun cas du nom que cette population se donne, puisque certains groupes, notamment dans le centre et l’ouest du pays, se nomment « Anangu », ce qui veut dire « les humains ». Dans le Sud-Ouest, il y aussi les Noongar. En tout, ils sont aujourd’hui près de 700 000, pour une population australienne totale de près de 27 millions d’habitants.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain  ici

Ils peuplent l’Australie depuis au moins 40 000 ans (âge du premier fossile humain découvert sur place) et proviennent de l’archipel indonésien. Leur culture est très variée et diffère beaucoup entre les nombreux groupes ethniques. Mais globalement, ils ont tous une culture animiste dans laquelle la terre, la faune et la flore sont la base de leur spiritualité. Les Anangu expliquent leur origine par le concept de « temps du rêve », une époque mythique durant laquelle des animaux géants ont forgé l’Australie. Une des traces les plus célèbres de cette époque serait selon eux le mont Uluru. Ce dernier était autrefois nommé Ayers Rock, mais il bénéficie aujourd’hui des deux toponymes. Les Aborigènes ont accédé à la citoyenneté en 1967, et depuis les années 1990 le gouvernement australien a entrepris une politique...


Lire la suite sur LeJDD