Abolition de l'esclavage : qui était Solitude dont la statue est inaugurée à Paris ?

Aujourd'hui se tient la 17e journée nationale des mémoires de la traitre, de l'esclavage et de leurs abolitions. Elle se tiendra, comme chaque année, au Jardin du Luxembourg. Juste après la cérémonie, la Ville de Paris, en présence d'Anne Hidalgo , va inaugurer dans le 17e arrondissement une statue en l'honneur de Solitude, une femme noire symbole de la résistance contre l'esclavage.

Une figure forte de la résistance

En Guadeloupe, Solitude est une véritable héroïne. Rebelle et fermement engagée contre les troupes coloniales de Napoléon Bonaparte, elle est capturée enceinte et exécutée après son accouchement. Elle est devenue une figure forte de la résistance des esclaves noirs.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Elle vient prendre place aux côtés des personnages masculins, qui étaient déjà mieux connus comme Ignace", explique Dominique Taffin, directrice de la Fondation pour la mémoire l'esclavage, au micro d'Europe 1.

Faire plus de place aux personnages féminins des outremers

Solitude va être honorée d'une statue, inaugurée aujourd'hui dans le 17e arrondissement de Paris, dans un jardin qui porte déjà son nom. "Solitude va être la première statue en pied d'une femme noire dans l'espace public à Paris. L'idée est qu'on puisse à faire la place à ces personnages féminins des outremers qui ont joué des rôles importants de lutte en faveur de la liberté et de l'égalité", poursuit Dominique Taffin.

Des monuments existent déjà en l'honneur de Solitude à B...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles