Les abeilles souffrent aussi de la canicule

Les températures élevées de ces derniers mois commencent à peser sur les abeilles et sur la production de miel qui en pâtit.

A Toulouse, les abeilles de l'apiculteur Frédéric Belefilf vont produire 50% de miel en moins cette année. En cause, les vagues de canicule de ces derniers mois qui n'affectent évidemment pas seulement l'homme mais également tous les êtres vivants autour de lui. Avec les températures élevées, les plantes manquent ainsi d'eau et ont moins de nectar, dont se nourrissent les abeilles. 

"L'abeille va faire du stock dans sa ruche. Il y a toujours un corps de ruche et des hausses en hauteur, pour que les abeilles donnent le surplus de qui est pour l'apiculteur. Mais là, les butineuses vont se nourrir dans leurs réserves", déplore Frédéric Belefilf, président de l'association Abeillement Vôtre.

Des butineuses fatiguées

Les abeilles, épuisées et affamées, doivent ventiler en battant des ailes pour maintenir leur ruche à 35°C, afin que la reine ne meurt pas. Or cette action les fatigue et les détourne de la production de miel. 

"Avec la chaleur, les abeilles ne peuvent pas se nourrir et n'assurent donc pas la pollinisation (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser :