Les abeilles peuvent détecter avec précision les infections au coronavirus

·1 min de lecture

On avait déjà les chiens renifleurs de Covid-19, voici à présent les abeilles flairant le virus. La start-up InsectSense, en collaboration avec l’université de Wageningen, aux Pays-Bas, a entraîné 150 abeilles à détecter les personnes atteintes de Covid-19, en les récompensant avec de l’eau sucrée lorsqu’elles sentaient l’odeur d’un vison infecté au coronavirus. Les résultats se sont avérés « très fiables », avec « un très faible nombre de faux positifs et faux négatifs », détaille  le communiqué de presse de l’université.

Comme dans d’autres maladies, la Covid-19 déclenche en effet des changements métaboliques dans le corps que peuvent sentir certains animaux à l’odorat très développé. « Les abeilles peuvent détecter les substances volatiles avec une sensibilité de quelques parties par milliard. Elles repèrent par exemple des fleurs situées à quelques kilomètres », expliquent les chercheurs.

Leur idée est de développer une machine capable d’entraîner plusieurs abeilles simultanément. « Cette technologie, appelée BeeSense, pourrait constituer un système de diagnostic très efficace pour les pays à faible revenu qui n’ont pas d’accès aux tests », fait valoir la start-up. Et contrairement aux chiens, il suffit de quelques minutes pour former une abeille. On a cependant du mal à imaginer comment cette méthode pourrait être déployée concrètement : va-t-on lâcher un essaim d’abeilles sur vous à votre arrivée dans l’aéroport ?

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles