Publicité

Abdoulaye Bathily: «La présidentielle sénégalaise a pris l'allure d'un référendum contre le pouvoir»

Le Sénégalais Abdoulaye Bathily est historien, ancien député et ministre, et actuellement représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye. Durant l'édition spéciale de RFI, ce 25 mars 2024, l'auteur de l'ouvrage Passion de liberté : Mémoires, a salué le dénouement de l'élection présidentielle dans son pays, suite à la victoire annoncée de Bassirou Diomaye Faye. Entretien.

RFI : Abdoulaye Bathily, sur le réseau social X, dès dimanche, vous avez parlé « d'un événement historique majeur qui réconcilie la démocratie sénégalaise avec ses plus belles pages de gloire ». Êtes-vous soulagé et fier ce lundi soir ?

Abdoulaye Bathily : Oui, comme tous les Sénégalais, je suis très fier de ce qui s'est passé hier. Ayant été un des acteurs majeurs de cette épopée de la vie politique sénégalaise au cours des 60 dernières années, ayant participé, avec beaucoup de camarades, beaucoup de compatriotes, à la construction de cette démocratie, et en voyant ce qui s'est passé ces 20 dernières années, les conquêtes que nous avons obtenues, et qui ont été démolies les unes après les autres au cours de la première alternance sous Abdoulaye Wade, et au cours de la deuxième alternance sous Macky Sall, je trouve que cette victoire du Pastef prend aujourd'hui l'allure d'un véritable référendum pour indiquer une nouvelle voie à suivre pour le peuple sénégalais. C'est-à-dire l'ancrage dans la démocratie, la consolidation des acquis, la marche en avant du peuple sénégalais pour plus de justice, pour plus de progrès.


Lire la suite sur RFI

Lire aussi:
Sénégal: Macky Sall «félicite le vainqueur Bassirou Diomaye Faye»