Abdelaziz al-Hilu, l’homme qui veut séculariser le Soudan

·1 min de lecture
Pour Abdelaziz al-Hilu, il est impératif que la question de la sécularisation du pouvoir soit inscrite dans la constitution en cours pour éviter une nouvelle sécession et installer la citoyenneté dans un cadre non religieux.
Pour Abdelaziz al-Hilu, il est impératif que la question de la sécularisation du pouvoir soit inscrite dans la constitution en cours pour éviter une nouvelle sécession et installer la citoyenneté dans un cadre non religieux.

Le 15 juin s?est achevée la première phase de négociations entre le gouvernement de transition soudanais et le Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord (SPLM-N), un groupe de rebelles armés actifs dans le sud du pays. Leur chef, Abdelaziz al-Hilu, refuse de signer un accord de paix tant que la laïcité n?est pas élevée au rang de principe supra-constitutionnel. Un béret noir vissé sur la tête, Abdelaziz al-Hilu a le rire facile. Et l?assurance de celui qui entrevoit la victoire. Après près de 40 ans de combat, le chef du Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord (SPLM-N), un puissant groupe de rebelles armés qui contrôle un vaste territoire de la partie méridionale du Soudan, ne semble en effet plus très loin d?atteindre son objectif central : faire du Soudan un État séculier.

Une exigence : la citoyenneté sans lien avec la religion

« En 1983, le dictateur Gaafar Nimeiry a imposé la loi islamique, la charia, à travers le pays. C?est à partir de ce moment que les discriminations fondées sur la religion ont commencé », résume le sexagénaire depuis son quartier général, temporairement déplacé de Kauda, la capitale du SPLM-N, à Juba, au Soudan du Sud, où vient de s?achever, le 15 juin, la première étape de négociations avec le gouvernement de transition soudanais.

La demande d?Abdelaziz al-Hilu est explicite. Il exige que « la citoyenneté devienne la base sur laquelle se fondent les droits et les devoirs [des Soudanais], indépendamment de leur relig [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles