ABBA, groupe culte et machine à tubes

·3 min de lecture
Le groupe Abba, qui a remporté pour la Suède, l'Eurovision en 1974. - Olle Lindeborg - AFP
Le groupe Abba, qui a remporté pour la Suède, l'Eurovision en 1974. - Olle Lindeborg - AFP

ABBA, qui a présenté jeudi à Londres un album pour la première fois en 40 ans, est une machine à tubes pop qui a écoulé des dizaines de millions d'albums depuis un demi-siècle.

Le groupe suédois, qui s'était séparé en 1982, a fait danser la terre entière, marquant les années disco avec ses mélodies entraînantes, son exubérance vestimentaire et ses clips kitsch. En huit albums et une quarantaine de singles, les quatre Scandinaves sont passés de groupe suédois ringard à formation culte qui a survécu à toutes les modes, formant deux couples glamour aujourd'hui divorcés.

Les membres d'ABBA (acronyme de leurs prénoms) sont aujourd'hui tous septuagénaires: Anni-Frid Lyngstad, 75 ans, Agnetha Fältskog, 71 ans, Björn Ulvaeus, 76 ans, et Benny Andersson, 74 ans. Le quatuor, qui a contribué à faire de la Suède le troisième exportateur mondial de musique derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni, se forme à la fin des années 1960.

"Waterloo"

Les deux "B" (Benny et Björn) se sont rencontrés et ont commencé à écrire leurs premières chansons en 1966. Puis en 1969 Agnetha Fältskog et Anni-Frid ("Frida") se joignent aux deux jeunes hommes. En 1973, le groupe, qui ne prendra le nom d'ABBA qu'un an plus tard, ne passe pas les qualifications suédoises pour l'Eurovision.

Mais l'année suivante, le concours est organisé à Brighton en Angleterre et le quatuor encore inconnu fait sensation avec Waterloo, du nom de la célèbre victoire anglaise sur l'armée napoléonienne. ABBA l'emporte haut la main reléguant à la sixième place la diva de Grease, Olivia Newton-John.

https://www.youtube.com/embed/3FsVeMz1F5c?rel=0

Avec leur guitare en forme d'étoile et leur pantalon en satin moulant, le phénomène ABBA vient de naître devant des millions de téléspectateurs. Le télé-crochet accouche d'un tube numéro un en Europe.

Des cartons "feel good"

Suivent plusieurs années de tubes qui égaient le début des années de crise économique: Mamma Mia (1975), qui chante le pardon d'une femme trompée, détrône même Bohemian Rapsody de Queen des charts britanniques.

L'album Arrival (1976) avec Money, Money, Money, Knowing Me, Knowing You et Dancing Queen conforte la vogue et se vend à plus de 10 millions d'exemplaires. Interprété pour la première fois à l'occasion du mariage du roi de Suède en juin 1976, Dancing Queen devient le tube de l'année. En costumes XVIIIe et en playback, ABBA chante devant le roi Carl XVI Gustav de Suède et la future reine Silvia, à qui la chanson est dédiée, à l'opéra de Stockholm.

https://www.youtube.com/embed/xFrGuyw1V8s?rel=0

Take A Chance on Me (1977), Gimme! Gimme! Gimme! (a man after midnight) (1979), complainte d'une femme seule se languissant d'une romance, viennent compléter les cartons "feel good" d'un groupe qui atteint le rang de superstars.

Deux divorces et une séparation

Le divorce de Björn et Agnetha en 1979 annonce le début des difficultés, mais produit aussi un des titres les plus puissants avec The Winner Takes It All, à la tonalité moins sucrée, tout comme Chiquitita.

https://www.youtube.com/embed/p4QqMKe3rwY?rel=0

En 1980, ABBA sort l'album Super Trouper et effectue son dernier concert après une tournée au Japon, puis l'année suivante, Benny et Frida divorcent. En 1982, le groupe annonce qu'il prend une "pause", mais se sépare de fait et ne publiera plus aucun titre pendant près de quatre décennies.

Malgré de nombreuses sollicitations, peu d'artistes ont le privilège de pouvoir reprendre une des chansons du quatuor. Lorsque Madonna leur demande de sampler Gimme Gimme Gimme, ils exigent d'avoir un droit de regard sur la version finale de la chanson Hung up sortie en 2005.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles