"Abandon de la loi Grand âge : une décision irresponsable"

·1 min de lecture

Aurélie Aulagnon, secrétaire nationale de République souveraine, en charge des questions de santé, déplore le report de la loi " Grand âge et autonomie ", qu'elle juge essentielle.

Mercredi 13 janvier, lors des questions d'actualité au gouvernement, la ministre déléguée chargée de l’autonomie, Mme Bourguignon, a confirmé le report de la loi Grand âge et autonomie " au terme de la crise sanitaire ". Cette loi, censée répondre aux problématiques du secteur du grand âge (valorisation des professions du secteur, parcours de soins, financement de la dépendance…) est demandée depuis de nombreuses années par les professionnels. L’annonce semble être passée inaperçue et peut paraître anecdotique en ces temps pandémiques… Les impacts seront pourtant nombreux et symptomatiques d’une politique gouvernementale du on-verra-plus-tard-quand-on-n’-aura-plus-le-choix.Une loi importanteProjet ancien sans cesse reporté par les gouvernements sous Sarkozy puis Hollande, la loi Grand âge et autonomie, annoncée au printemps puis en septembre 2021, avait pourtant sur le papier toutes les chances de réussir : une demande forte de tous les acteurs du secteur, une pléiade de rapports – Libault " concertation Grand âge et autonomie " et El Khomri " plan de mobilisation nationale en faveur de l’attractivité des métiers du grand-âge " en 2019, Guedj " lutter contre l’isolement des personnes âgées et fragiles en période de confinement " et Piveteau " habitat inclusif " en 2020… – une ministre...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République

"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République

20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer