Abakar Manany : « Le Tchad rempile pour l’enfer »

Propos recueillis par Malick Diawara
·1 min de lecture
Pour Abakar Manany, « il faut ramener la paix et la concorde au Tchad, rassembler le peuple, par exemple dans le cadre d’assises nationales, rétablir la démocratie et l’État de droit, mettre en œuvre une politique du pardon pour toutes les victimes du régime ».
Pour Abakar Manany, « il faut ramener la paix et la concorde au Tchad, rassembler le peuple, par exemple dans le cadre d’assises nationales, rétablir la démocratie et l’État de droit, mettre en œuvre une politique du pardon pour toutes les victimes du régime ».

Classé parmi les cinq pays les plus autoritaires au monde par The Economist (Democracy Index) aux côtés de la Syrie et de la Corée du Nord, le Tchad est présidé depuis trente ans par Idriss Déby Itno. Ce 11 avril, les populations ont été convoquées pour une présidentielle qui devrait donner un sixième mandat à l'actuel chef de l'État élevé en août dernier au rang de maréchal. Pourvu de pétrole et d'or, entre autres ressources, le Tchad n'en est pas moins l'un des pays les plus pauvres du monde. Loin de favoriser des louanges, une telle configuration conduit à interroger, au-delà de l'histoire politique et économique du pays, les pratiques qui l'ont conduit à cette situation.

À LIRE AUSSITchad : cinq choses à savoir

Chef d'entreprise très critique devenu opposant politique notoire au régime d'Idriss Déby Itno, avec lequel il a pris ses distances depuis 2008, Abakar Adoum Manany a accepté de répondre au Point Afrique. Favorable au boycott des scrutins, il se dit pour une transition pacifique du Tchad vers la démocratie. En cela, il a joint sa parole à ceux qui sont militants pour l'exil légal du président. Il est aussi pour la création d'une Commission vérité afin de clore les décennies Habré et Déby, et ainsi ouvrir la porte à une Ve République tchadienne.

Formé à Dallas et à Forth Worth (Texas), Abakar Manany est passé de pilote de ligne à chef d'entreprise d'une compagnie aérienne et opposant politique pour promouvoir la démocratie. © AM

Du haut de sa petit [...] Lire la suite