À Washington, des anti et pro-Trump s'affrontent violemment

Caurentin Courtois
·Journaliste
·2 min de lecture

ÉTATS-UNIS - Des milliers de partisans de Donald Trump ont manifesté ce samedi 14 novembre à Washington pour réclamer “quatre ans de plus” pour le républicain qu’ils estiment être la victime d’un “vol” électoral, sans pouvoir en apporter la preuve. Le même jour, des manifestants anti-Trump marchaient de la cour suprême à la Maison Blanche.

Après des premières heures de manifestation tenues dans le calme, la tension est montée d’un cran dans la soirée lorsque les manifestants anti et pro-Trump se sont croisés dans des quartiers de la capitale américaine, qui a voté à plus de 90% pour Joe Biden le 3 novembre. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, de nombreuses vidéos, montrant des heurts ou de violentes échauffourées, ont été postées sur les réseaux sociaux.

La police de Washington a annoncé avoir procédé à 20 arrestations, dont quatre pour infraction à la loi sur les armes à feu et une pour violence sur un policier, sans donner d’autres détails. Depuis, les deux camps se renvoient la balle de la culpabilité. Une vidéo par exemple montre des manifestants poussant de son vélo un partisan de Donald Trump. Un compte Twitter nommé “Veteran for Trump” qualifie les manifestants d’“ordures”.

D’autres vidéos présentent également une scène de violences entre deux groupes, sans y apporter de contexte. Pour un compte anti-Trump, il s’agit “d’attaques stratégiques des partisans de Donald Trump contre les Antifa et les partisans de ‘Black Lives Matter’”.

Face à cette situation de récupération polit...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.