À Toulouse, trois effondrements de bâtiments en deux jours

Alix Coutures
·Journaliste
·1 min de lecture
Les pompiers sont intervenus rue du FourBastard, rue du Fourbastard, pour l'effondrement d'un toit, puis Rue Joly, plus tard dans la nuit  (Photo:  CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)
Les pompiers sont intervenus rue du FourBastard, rue du Fourbastard, pour l'effondrement d'un toit, puis Rue Joly, plus tard dans la nuit (Photo: CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

LOGEMENTS - Les pompiers de Haute-Garonne ont enchaîné les interventions. Dans la nuit du lundi 28 au mardi 29 décembre, les équipes spécialisées en sauvetage et déblaiements du Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) de Haute-Garonne sont intervenus suite à l’effondrement de deux bâtiments situés dans le centre de Toulouse. Un peu plus tôt lundi, ils avaient fait face à l’écroulement d’un toit situé au 4e étage d’un immeuble, a révélé le journal La Dépêche du Midi.

Tout d’abord, à 21h, une douzaine de pompiers ont été envoyés dans la rue du Fourbastard pour l’effondrement d’une terrasse qui se trouvait au dernier étage d’un bâtiment qui en compte 4, d’après La Dépêche du Midi . En travaux, le logement n’était pas occupé. Le centre opérationnel a donc sécurisé l’appartement en installant des étais et des bâches. De son côté, la Mairie de Toulouse va envoyer un spécialiste en risques de bâtiments, toujours selon le journal local.

Effondrement d’un mur commun

Seconde intervention de la nuit: à 3h du matin, les équipes spécialisées sont intervenues rue Joly, après l’effondrement partiel d’un mur commun entre deux maisons. L’accident serait “probablement dû à des infiltrations d’eau”, a expliqué à La Dépêche du Midi le CODIS de Haute-Garonne. Les pompiers ont dégagé 3 mètres cubes de débris qui étaient tombés sur le plancher du premier étage de la bâtisse. Les trois foyers concernés par cet effondreme...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.