À quoi va servir le fichier "SI Vaccin Covid"?

Alix Coutures
·Journaliste
·1 min de lecture
Les soignants ayant pratiqué le vaccin, le médecin traitant et les agents de la CNAM et de l'ARS auront accès aux données du fichier (photo d'illustration). (Photo: Guillaume SOUVANT / AFP)
Les soignants ayant pratiqué le vaccin, le médecin traitant et les agents de la CNAM et de l'ARS auront accès aux données du fichier (photo d'illustration). (Photo: Guillaume SOUVANT / AFP)

VACCINS - Feu vert de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Ce mardi 29 décembre, l’autorité française a validé la création d’un fichier regroupant toutes les personnes vaccinées contre le Covid-19, baptisé “SI Vaccin Covid”, où “SI” renvoie à “système d’information”. Cogérée par la Direction générale de la santé et par l’Assurance maladie, il entrera en vigueur le lundi 4 janvier. Mais à quoi va-t-il servir?

Dans un décret publié samedi 26 décembre au Journal officiel, le gouvernement a expliqué qu’il servira à assurer “la mise en œuvre, le suivi et le pilotage des campagnes vaccinales contre le Covid-19”. L’objectif est donc double pour le gouvernement: le fichier doit servir d’une part à organiser la campagne de vaccination - pour connaître les personnes prioritaires et organiser le rythme des opérations - et d’autre part, à prévenir les patients vaccinés en cas d’apparition d’effets indésirables.

Concrètement, le registre permettra à l’Assurance maladie d’envoyer un bon aux personnes prioritaires, qui ont bénéficié d’une consultation préalable à la vaccination. Ensuite, pour prévenir les patients en cas d’effets indésirables et d’agir en conséquence, le système recensera les noms, prénoms et dates de naissance des personnes vaccinées, ainsi que la date et le lieu de la vaccination, le modèle du vaccin utilisé et l’identité du soignant qui a réalisé l’injection. Le but est de “donner la possibilité aux patients et au...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.