À Nantes, Macron lance les classes "Prépa Talents" pour renouveler la haute fonction publique

Astrid de Villaines
·Cheffe du service politique
·1 min de lecture
Emmanuel Macron, lors du conseil de Défense franco-allemand à l'Elysée le 5 février 2021. (Photo: Thibault Camus / POOL / AFP)
Emmanuel Macron, lors du conseil de Défense franco-allemand à l'Elysée le 5 février 2021. (Photo: Thibault Camus / POOL / AFP)

POLITIQUE - Il n’y a pas que le séparatisme dans la vie. Alors que le projet de loi visant à “conforter les principes républicains” est étudié en ce moment à l’Assemblée nationale, Emmanuel Macron, pressé notamment par une partie de ses troupes, va consacrer les deux prochaines journées de la semaine à des déplacements et des annonces sur le thème de l’égalité des chances.

Ce jeudi 11 février, le Président de la République se rendra à Nantes, accompagné de la ministre de la Transformation et de la Fonction publique, Amélie de Montchalin et de la secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry.

1000 places dès la rentrée 2021

Ils rencontreront des jeunes étudiants à l’IRA, l’Institut régional d’Administration, et des lycéens issus des filières “cordées de la réussites” qu’Emmanuel Macron a renforcées en septembre 2020. Le chef de l’État a prévu des annonces pour rendre plus diverse la haute fonction publique dès 2021.

Le Président et sa ministre de la Fonction publique souhaitent que dès la rentrée 2021, des classes “Prépa Talents” soient ouvertes pour les étudiants boursiers en priorité sur tout le territoire. Deux classes par régions doivent voir le jour, adossées à des universités ou des écoles publiques volontaires, comme les Instituts d’Études politiques par exemple. En tout, 1700 places doivent être créées d’ici 2022 et 1000 places seront disponibles dès la rentrée 2021.

Commissaire de police, directeur d’hôpital, l’ENA...

Financ&...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.