Aéroport d'Orly : entre inquiétude et pagaille, le trafic est toujours perturbé

France 2

Dans la panique, ils ont tout abandonné, ce samedi 18 mars. Les valises, mais aussi les billets d'avion sur les comptoirs d'enregistrement. Et même les sacs à dos des enfants. Il est 8h30,

l'aéroport d'Orly est évacué dans un immense chaos. 20 minutes plus tard, à 8h50, le trafic est totalement interrompu. Les avions qui n'ont pas encore atterri ont été détournés vers Roissy, soit 28 appareils, et un dernier vers Beauvais. Les autres, 13 avions avec en tout 1 500 passagers, sont bloqués sur le tarmac. 11h25, le patron d'Aéroports de Paris est sur place, et lance un appel pour endiguer l'afflux des passagers vers l'aéroport.

Encore de nombreux retards

Ce samedi soir, le trafic a pu reprendre progressivement. Comme le souligne Stéphanie Perez, envoyée spéciale de France 2 à Orly, la situation reste un peu chaotique à Orly Sud. "Les passagers qui se trouvent derrière moi devaient décoller pour Punta Cana à midi, leur avion est maintenant programmé pour 23 heures. En réalité, il y a plus de retard parce qu'il manque beaucoup de personnel, beaucoup d'employés sont rentrés chez eux ce samedi matin dans la confusion", explique la journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

DIRECT. Attaque de l'aéroport d'Orly : le père de Ziyed Ben Belgacem relâché, le frère et le cousin toujours entendus
Affaire Merah : "Mon petit-fils Gabriel avait la tétine à la bouche quand il s'est fait assassiner"
Fusillade à Grasse : le tireur présumé et son ami ont été mis en examen et placés en détention provisoire
RECIT. "Je suis là pour mourir par Allah" : comment Ziyed Ben Belgacem a semé la panique dans l'aéroport d'Orly
Abdelghani Merah : "Je veux utiliser ce nom, Merah, pour cette fois-ci éveiller les consciences"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages