Le pape François veut mâcher des feuilles de coca en Bolivie

M6 Info
Le pape François souhaite combattre le mal des montagnes avec la coca

Une demande des plus étonnantes. Le pape François, en déplacement du 8 au 10 juillet en Bolivie, a demandé aux autorités locales de pouvoir mâcher de la coca.

Le mal des montagnes

Principale composante de la cocaïne, cette feuille est utilisée dans des pays d'Amérique du Sud pour combattre le mal des montagnes. Elle est également réputée chez les populations locales des Andes pour donner des forces, aider à lutter contre le froid et les maladies. Et le pape François le sait puisque la  coca est consommée dans certaines provinces du nord de l'Argentine, son pays natal.

"Acullicar"

Selon le ministre de la Culture bolivien, le pape ne souhaite pas faire comme beaucoup de touristes qui absorbent cette substance en buvant des infusions. Il entend bien, lorsqu'il se trouvera à la Paz, capitale de la Bolivie perchée à 3.600 mètres d'altitude, mastiquer la coca. Le politique en veut pour preuve le verbe employé par le souverain pontife pour faire sa demande. Il a ainsi utilisé "acullicar" qui signifie "mâcher" en langue quechua.

Une pratique ancestrale

La mastication de la coca est une véritable institution en Bolivie. Au point que les autorités ont eu un léger différend avec les Nation Unies. La Paz a en effet dénoncé la convention de 1961 sur les drogues de l'ONU qui interdisait au pays cette pratique ancestrale. En 2013, après un an de lutte, l'organisation internationale a réintroduit dans son texte une dérogation concernant cette tradition. Une journée de la coca a même été instaurée en Bolivie pour saluer cette décision.


La Bolivie est le troisième producteur mondial de coca et de cocaïne, après le Pérou et la Colombie. Elle compte quelque 25 300 hectares de plantations de coca, selon des chiffres de l'ONU.

C’est la deuxième fois que le pape François se rendra en Amérique du Sud depuis son élection.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages