95 ans de la reine Elizabeth II : un programme adapté pour cet anniversaire célébré en des circonstances particulières

·1 min de lecture

Pour la première fois depuis plus de 70 ans la reine Elizabeth II n'aura pas son époux et complice à ses côtés pour franchir le cap d'une année supplémentaire. Le prince Philip a rendu son dernier souffle le 9 avril dernier, et après une phase de deuil officielle obligatoire, ses funérailles se sont tenues le samedi 17 avril dernier. Covid-19 oblige, le protocole a dû être adapté et au lieu des 800 personnes prévues, l'office religieux s'est tenu en petit comité limité à 30 personnes. La pandémie va aussi avoir son impact sur la célébration de l'anniversaire de la reine laquelle, comme l'an passé déjà, avait annulé les festivités habituellement données en son honneur. Les commémorations, placées sous le signe de la sobriété, seront en fait uniquement à suivre via les réseaux sociaux de la famille royale. Ainsi, et pour la seconde année consécutive, les traditionnels coups de canon depuis Hyde Park et la tour de Londres ne seront pas tirés.

Le Telegraph rapporte qu'Elizabeth II devrait profiter d'un « déjeuner paisible » avec des membres de sa famille au château de Windsor. Mais afin de respecter les mesures de distanciation sociale, ses proches vont devoir se relayer tout au long de la journée pour être auprès d’elle. Pas de grandes agapes donc.

C'est un moment très triste pour la reine, qui a ému le monde entier en apparaissant si seule lors des obsèques de son époux. Ce 95ème anniversaire comptant le deuil et la pandémie inflige une peine encore plus grande à la souveraine. D’après (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Enlèvement de Mia : qui est Rémy Daillet-Wiedemann, cette ancienne figure du MoDem suspectée d'avoir organisé l'opération ?
PHOTO Kylie Jenner en sous-vêtements : les internautes s’enflamment devant ses formes parfaites
Sheila en couple ? La chanteuse se confie sur sa vie sentimentale
Elizabeth II prête à prendre du recul ? Ce nouveau rôle qui pourrait être confié au prince Charles
"Elle serait chiante à mourir" : Edouard Philippe se confie en toute honnêteté sur une série basée sur sa vie