93 milliards de dollars pour marcher à nouveau sur la Lune

·2 min de lecture

Un demi-siècle après les missions Apollo, les Etats-Unis se préparent à renvoyer des astronautes sur notre satellite naturel, programme qui devrait coûter près de 100 milliards de dollars selon les estimations du Bureau de l’inspecteur général de la Nasa. Ces dépenses, faramineuses, sont cependant trois fois moins importantes que celles du programme Apollo.

Un rapport du Bureau de l’inspecteur général (OIG) de la Nasa fait le point sur les avancées du programme Artemis qui vise, dans un premier temps (phase 1), à déployer un équipage sur le sol lunaire, et préparer, par la suite (phase 2), une présence humaine durable sur notre satellite naturel. Long de 72 pages, se penche sur le calendrier du programme, les défis technologiques, les aléas et choix stratégiques de la Nasa, mais aussi sur les aspects financiers.

Dans les pas des premiers moonwalkers

Pour les trois premières missions du programme (Artemis I, II et III) qui correspondent au premier volet, les dépenses s’élèveraient ainsi à 93 milliards de dollars jusqu’en 2025, année où – selon les récentes de l’administrateur de la Nasa Bill Nelson – des astronautes américains pourraient à nouveau marcher sur la Lune. Le programme Apollo, qui avait permis à dix "moonwalkers" de fouler le sol grisâtre et poussiéreux de l’astre sélène entre 1969 et 1972, avait coûté à titre de comparaison 28 milliards de dollars selon les estimations de l’ONG américaine Planetary Society. Soit l’équivalent de 280 milliards de dollars actuels. Faramineux, le coût du premier volet d’Artemis est donc toutefois trois fois moins important.

Détail des coûts du programme Artemis

4,1 milliards de dollars pour chaque lancement

Le calcul de l’OIG prend en compte les dépenses réalisées depuis 2011. Le programme a certes été annoncé en 2017 par l’administration Trump. Mais le développement du lanceur lourd Space Launch System (SLS) et du vaisseau Orion (qui transportera les astronautes) a débuté six années plus tôt. "Nous estimons que la fabrication et les opérations liées à chaque lancement du système SLS/Orion (donc trois au total pour la première phase, ndlr) coûtera 4,1 milliards de dollars", précise le document de l’OIG.

Le lanceur SLS propulsera le vaisseau Orion

Voyages circumlunaires

Si la mission Artemis I – qui doit mettre un vaisseau Orion sans équipage en orbite lunaire – est pr[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles