90 % des femmes autistes auraient subi des violences sexuelles en France

© Shutterstock (© Shutterstock)

D'après une nouvelle étude, 9 femmes autistes sur 10 en France auraient subi des violences sexuelles au cours de leur vie, parfois très jeunes.

Traditionnellement, les experts estiment que les troubles du spectre autistique sont plus fréquents chez les garçons que chez les filles avec, aux États-Unis, 1 garçon sur 42 concerné contre 1 fille sur 189.

Des chiffres qui sont toutefois trompeurs, selon l'association Autisme Info Service, qui explique que "le repérage des [symptômes de l'autisme] s'effectue parfois plus tardivement chez les petites filles que chez les garçons. Le trouble du spectre de l'autisme fait d'ailleurs souvent l'objet d'une sous-évaluation et d'un sous-diagnostic chez les filles".

Les femmes autistes présentent "une plus grande vulnérabilité"

Selon un rapport paru ce 26 avril 2022 dans la revue spécialisée Frontiers in Behavioral Neuroscience, 90 % des femmes autistes en France auraient déjà été victimes de violences sexuelles : parmi elles, 47 % ont subi ces violences avant l'âge de 14 ans, 31 % avant l'âge de 9 ans. Et pour 75 % des victimes, les agressions se sont répétées à plusieurs reprises.

Pour l'Association Francophone des Femmes Autistes, l'autisme constitue un facteur de risque supplémentaire pour les agressions sexuelles : les femmes autistes présentent une "plus grande vulnérabilité [qui] semble être repérée par les prédateurs qui en tirent profit et elles ne parviennent pas toujours à décoder le danger". D'après l'étude, les femmes autistes auraient ainsi 3 fois plus de risques d'être victimes de violences sexuelles que les femmes non-autistes.

"Nous espérons (...)

Lire la suite sur Topsante.com

VIDÉO - Déclic - Marie Albert : "J’étais journaliste, malheureuse et dépressive. Je subissais des violences sexuelles et sexistes. Et puis j’ai eu un déclic"

CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce vendredi 6 mai en direct : annonces, chiffres
Et pourquoi pas les culottes menstruelles ?
PMA : devenir parents grâce à la science
Après 2 ans de pandémie, les recherches Google à propos du burn out atteignent des records
Hypertension : attention aux interactions médicamenteuses dangereuses pour les reins

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles