A 90 ans, le mythique capitaine Kirk devrait s’envoler pour de vrai dans l’espace

·2 min de lecture

Quatre personnes monteront à nouveau à bord de la fusée New Sheppard de Blue Origin le 12 octobre. Deux noms ont déjà été annoncés et deux autres seront dévoilés dans les prochains jours.

La société américaine Blue Origin a annoncé lundi prévoir sa prochaine mission de tourisme spatial le 12 octobre, un vol qui pourrait comporter à son bord une célébrité très à propos: William Shatner, qui a incarné le mythique capitaine Kirk dans la série Star Trek. Selon le site d'informations people TMZ, la mission devrait embarquer l'acteur canadien, qui à 90 ans deviendrait alors la personne la plus âgée à se rendre dans l'espace. Interrogée par l'AFP, Blue Origin n'a pas souhaité commenter l'information.

Le vol aura lieu moins de trois mois après la mission au cours de laquelle l'entreprise a transporté ses quatre premiers passagers dont son fondateur Jeff Bezos. Quatre personnes monteront à nouveau à bord de la fusée New Sheppard le 12 octobre. Deux noms ont été annoncés et deux autres seront dévoilés «dans les prochains jours», a déclaré Blue Origin dans un communiqué.

L'un des deux passagers sera Chris Boshuizen, un ancien ingénieur de la Nasa et le co-fondateur de Planet Labs, une société privée américaine qui photographie chaque jour la Terre en haute résolution à l'aide de satellites. «C'est l'accomplissement de mon plus grand rêve d'enfant», a-t-il déclaré, cité dans le communiqué. L'autre heureux élu est Glen de Vries, co-fondateur de la société Medidata Solutions, spécialisée dans les logiciels de suivi d'essais cliniques pour l'industrie pharmaceutique et rachetée en 2019 par Dassault Systèmes. Le décollage est prévu depuis l'ouest du Texas à 13H30 GMT (08H30 heure locale).


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles