9 questions très directes sur les vaccins que vous avez posées à Alain Fischer

Brut.
·1 min de lecture

Je ne veux pas du vaccin, en quoi je représente un danger pour les vaccinés ?

Alain Fischer : La vaccination n'est pas une protection absolue, elle est très bonne mais c'est pas 100 %, c'est 90 %. C'est encore moins absolu pour les personnes les plus fragiles, donc tant qu'il y aura des personnes non-vaccinées susceptibles de contaminer, d'une part parmi celles-ci il y a quand même un petit danger, surtout avec les variants, des personnes un peu plus jeunes maintenant sont infectées et sont parfois gravement infectées et il y a quand même un petit risque de contaminer des gens vaccinés.

Que sait-on réellement au sujet de la durée de protection conférée par les vaccins ?

Alain Fischer : On ne peut pas savoir aujourd'hui, parce que c'est le temps qui nous le dira.

Au bout de combien de temps est-on protégé après la vaccination de deux doses ?

Alain Fischer : Ça dépend des vaccins. Sur les vaccins ARN, on est pleinement protégé, même si la protection commence avant, mais on est pleinement protégé à partir du 7e jour qui suit la seconde dose. En fait, on est déjà protégé, un petit moins bien mais quand même assez bien, à partir du 12e ou 14e jour après la première dose. Pour le vaccin AstraZeneca, on est bien protégé à partir de 21 jours après la première dose et un petit peu mieux après la seconde dose mais qui intervient plus tard puisque l'intervalle de temps est de 12 semaines dans le cadre du vaccin AstraZeneca contre 4 semaines pour les vaccins ARN.

Est-ce que d'autres (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi