8e vague Covid, vaccination à l’automne… François Braun fait le point

Si on s’était habitué aux points réguliers de Olivier Véran sur le Covid, le nouveau ministre de la Santé, s’est moins exprimé à ce sujet. Et pour cause : la situation sanitaire est plutôt calme depuis cet été. Mais cela va-t-il durer ?

Selon le dernier point hebdomadaire épidémique de Santé Publique France, la circulation du SARS-CoV-2 est repartie à la hausse après plusieurs semaines d’amélioration. "La hausse étant principalement portée par les moins de 20 ans", est-il précisé dans le bulletin. Par ailleurs, les indicateurs hospitaliers continuent de baisser dans la majorité des régions.

Dans un point à la presse, vendredi 16 septembre, Isabelle Parent (Direction des maladies infectieuses à Sante Publique France) a confirmé que l’on observe "une circulation plus active du virus depuis la rentrée", avec une incidence qui augmente surtout chez les enfants ainsi qu’un risque plus élevé des réinfections. "Plus on s’éloigne d’un premier épisode plus le risque d’infection augmente", a-t-elle souligné. Le point rassurant étant que la situation est "très stable" en ce qui concerne la circulation des variants. "Depuis le début de l’été BA5 reste largement majoritaire", et a-t-elle poursuivi. "Le plus probable est que l’on reste sur la même lignée de variants, même si -le virus ne disparaissant jamais complètement entre deux vagues-, le risque qu’un variant apparaisse et échappe à l’Immunité acquise n’est pas exclu."

"Il

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Les 7 habitudes "saines" qui préviennent le risque de démence si vous avez du diabète
Amiante : le risque de cancers du larynx et des ovaires confirmé par l'Anses
Des consultations médicales gratuites "prévention" seront proposées à 25, 45 et 65 ans
20 heures d'attente aux Urgences : un patient décède sur un brancard
Quel sens se cache sous le terme de biosimilaires ?