86% de taux de réussite au baccalauréat, en nette baisse par rapport à 2021

Des lycéens cherchent leur nom sur la liste de ceux qui ont obtenu le baccalauréat au lycée Edouard Herriot à Lyon, le 5 juillet 2022 - JEFF PACHOUD © 2019 AFP
Des lycéens cherchent leur nom sur la liste de ceux qui ont obtenu le baccalauréat au lycée Edouard Herriot à Lyon, le 5 juillet 2022 - JEFF PACHOUD © 2019 AFP

Le ministère de l'Éducation nationale indique 86% de taux de réussite au baccalauréat avant les rattrapages cette année. Une baisse de 4,7 points par rapport à 2021, où le taux de réussite était de 90,5%.

Sur 700.300 candidats, 602.200 sont reçus à l'issue du premier groupe. 53.300 lycéens vont se présenter dès demain pour la session de rattrapages soit 7,6% des candidats (contre 5,1% en 2021). .

Dans la filière bac général, 91,5% des candidats ont obtenu le diplôme, en baisse de 3,8 points par rapport à 2021. Dans la filière technologique, le taux de réussite est de 80,6%, une baisse de 8,6 points comparée à 2021. Pour le bac professionnel, 78,7% des candidats sont reçus, en baisse de 3,5 points par rapport à l'année dernière.

"Pas tout à fait surprenant" pour le ministre

En début de journée, le ministre de l'Éducation Pap Ndiaye avait évoqué "une baisse des résultats par rapport aux années précédentes", indiquant que cela n'était "pas tout à fait surprenant" car "cette année est la première année réelle de la réforme du bac qui ne soit pas entravée par la crise sanitaire".

Depuis la réforme de 2019, la note du baccalauréat repose à 40% sur du contrôle continu et à 60% sur des épreuves terminales.

Les années précédentes, le taux de réussite au baccalauréat avant le rattrapage était de 90,5% en 2021, 91,5% en 2020, 77,7% en 2019, 78,8% en 2018 et 78,6% en 2017.

Près 45.000 cnadidats en dessous de 8 de moyenne

Les sessions de rattrapage ont lieu mercredi, jeudi et vendredi pour les élèves ayant obtenu une note comprise entre 8 et 10.

Selon la rue de Grenelle, 44.900 candidats ont eu moins de 8 de moyenne et ne peuvent donc pas accéder aux rattrapages, ce qui représente 6,4% des candidats (contre 4,2% en 2021).

Après deux sessions consécutives perturbées par la crise sanitaire, la session 2022 du baccalauréat s'est déroulée dans les conditions quasi-normales. Seules les épreuves d'enseignements de spécialité ont été déplacées de mars à mai, pour la voie générale et technologique.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles