"86 % des Bélarusses sont contre la participation de nos troupes à la guerre en Ukraine."

"Le pétrole et le gaz russes sont comme des drogues pour l'Europe, mais après des années de consommation, il est temps d'arrêter", supplie Svetlana Tikhanovskaïa, leader de l'opposition bélarusse, lors du forum sur la sécurité GLOBSEC à Bratislava en Slovaquie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles