A 82 ans, Jane Fonda renonce à la chirurgie esthétique : “Je m’efforce de m’accepter, ce n’est pas facile”

Le culte de la jeunesse n'aura pas le dernier mot. Grand nom du cinéma, Jane Fonda a décidé de ne plus prêter attention à la pression des diktats de la beauté et n'aura donc plus recours à la chirurgie esthétique. À 82 ans, et comme elle l'a confié à l'édition canadienne du magazine Elle, la comédienne veut s'accepter telle qu'elle est.

On ne l'y reprendra plus. Lorsqu'on est une immense comédienne, à l'instar de Jane Fonda, l'image est notre outil de travail. Pendant plusieurs années, l'actrice de conviction, très engagée contre le réchauffement climatique, s'est fait un sang d'encre à l'idée de voir son image transformée par la vie et l'âge. Elle avait donc eu recours à plusieurs opérations de chirurgie esthétique afin de faire disparaître les effets du temps qui passe. Mais dans une interview récemment accordée à l'édition canadienne du magazine Elle, citée par People, Jane Fonda a confié que les diktats de la beauté ne l'influenceront plus.

Bien qu'elle soit soucieuse de son apparence, comme elle l'avoue sans honte ni culpabilité, entre elle et le bistouri, c'est terminé. "Il n'y aura plus de chirurgie plastique, je ne vais plus me couper", a-t-elle officialisé. Derrière les strass et les paillettes, la sœur de Peter Fonda a souffert en essayant de correspondre à une idée perfectionniste et inaccessible de la beauté. Elle ne s'en cache pas et rappelle même ses années de bataille avec la boulimie, lutte qui a commencé dès son adolescence, et veut désormais s'ouvrir davantage à ses fans. "J'essaie de dire très clairement que cela a été une lutte longue et continue pour moi", raconte-t-elle. Et de poursuivre : "je m'efforce de m'accepter, mais ce n'est pas facile".

"J'ai fait de la chirurgie esthétique. Je ne suis pas fière du fait que j'en ai fait. Mais j'ai grandi définie par mon apparence", disait-elle dans

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :